Thanks God for friends

Il s’en réjouissait depuis des semaines. Il avait préparé ce week-end minutieusement, avec un plaisir immense. Oui, c’est bien ce qu’il ressentait. Du plaisir. Depuis des années, ils n’avaient pas fait ça tous ensemble. Comme avant quand ils étaient étudiants ou à peine diplômés. Partir quelques jours, faire de belles balades dans la montagne et faire la fête.

La destination n’était pas anodine, le Désert des Bardenas. Il y a 25 ans ils y étaient déjà allés, une douzaine. Pas tout à fait les mêmes que dans quelques jours, mais la même bande. Rien que d’imaginer les petites manies de chacun qu’il allait retrouver, il en riait tout seul. Pendant quelques jours, plus de quotidien, plus de couples, juste des amis heureux de partager des bons moments.

Il a à la fois tout prévu et rien organisé. Dans son sac, le guide de randonnées, version 1995 et version 2018, ça peut être utile. Mais c’est sûr, il ne choisira pas le circuit, tout au plus fera t’il quelques suggestions en indiquant les points remarquables. Chacun ira de sa suggestion, qui d’une boucle pour ne pas revenir sur ses pas, qui d’un pique-nique, qui d’un sentier bien balisé, surtout pas accidenté, qui encore d’une escalade avec le frisson du grand vide. Et c’est certain, ça finira toujours par un mélange de tout.

Enfin nous y voilà, il est fin prêt. Ils sonnent à la porte. C’est parti. Qui prend la tête du cortège ? Si c’est Sophie, ils doivent se préparer à quelques demi-tours, ça fait partie du voyage…

Ca y est, premier frisson de plaisir : Warning ! La caravane s’arrête sur le bas-côté. « Passez devant, hurle Sophie par la portière, je ne sais pas où nous allons, alors plus que de faire 25 demi-tours, je préfère fermer la marche ! ». Tiens, tiens, en 25 ans, on apprend à se connaitre finalement.

C’est reparti. Dans la voiture, les mêmes blagues potaches, et les mêmes questions depuis 25 ans. Pierre et Babeth auront combien d’heures de retard ? Pablo, quel sera le thème de ta joute oratoire et qui choisiras-tu comme partenaire ? Sylvain suivra t’il pour une fois Sophie sur le dance-floor pour une nuit de transe ?Et Sylvie, comme un tournesol qui va tourner avec le soleil jusqu’à s’en faire péter la peau. Et Sébastien, qui sera-t-il ? Celui qui comme souvent écoute et apaise ? Et toi, son ami, prendras-tu le même plaisir que lui à ces retrouvailles ?

Déjà l’heure de diner ? Tournée générale de côtes de bœuf. Ouf, tout va bien, on n’a pas tant changé. Le vin coule à flot, on est bien on rit, on parle, on se raconte nos vies, on apprécie la joie des uns et des autres, on se félicite de nos santés éclatantes. 50 ans, l’avenir est à nous. Leur histoire jette un œil satisfait sur les adultes qu’ils sont devenus. Responsables, un rien engagés, un brin déprimés, un tout positif, un ensemble enthousiaste et confiant.

Encore un Shoot de plaisir.