Samedis de décembre

plume et gantPour ceux qui luttent avec leur plume, peuvent-ils croire encore à leur combat quand les pavés volent dans les ciels de France ?

Des mots, des mots… dans la révolte qui gronde les poings se rebellent contre le verbe qui n’agit pas et qui fait croire qu’il remplira les estomacs.

Et la consigne était : c’est le début de la matinée du 8 décembre 2018, des manifestations dont on ignore la tournure qu’elles prendront démarrent dans tout le pays… que vous inspire cette photo ?

Atelier d’écriture du samedi matin : Au fil des mots et des couleurs

 

Revendications

Je veux que l’herbe partout soit verte

Je refuse que le féminin l’emporte sur le masculin

Je revendique le droit de m’asseoir sur mon voisin

J’attends que le Président me livre mon dîner tous les soirs

Je décrète que mon chien a le droit de vote

Je déclare l’interdiction de la chasse aux papillons

Je supprime la ligne 1 qui nous emmène tous bosser à la Défense

J’extermine les cadeaux de Noel

Je supprime les médecins pour ne plus être malade

Je décrète le tout amour

Et la consigne était : et si vous manifestiez, quelles seraient vos revendications… n’hésitez pas à prendre de la distance sur le contexte…

Atelier d’écriture du samedi matin : Au fil des mots et des couleurs

EinsteinJe t’emmerde

Tu aimerais bien que je te donne mon avis sur comment va le monde et surtout comment il va s’en sortir ?

Tu aimerais que mon esprit brillant t’apporte la solution pour gérer cette pagaille ?

As-tu envie de construire le monde parfait ou chacun trouvera son compte ? J’en doute.

Mais moi, ce dont j’ai envie ici et maintenant, c’est de m’en laver les mains. Je passe mon tour. J’ai découvert plein de trucs, débrouillez-vous pour vous en servir.

Maintenant, je me gave de bonbecs et je joue aux petits chevaux. Je fais gagner les verts contre les jaunes. Et n’y voit aucune allégorie. C’est parce que je préfère les crocos à la menthe plutôt que les oursons ou citron.

Demain je resterai au lit toute la journée, pas parce que je suis fatigué, mais parce que j’aime le bruit de la pluie sur le toit en zinc.

Ce qu’il t’arrive aujourd’hui, je m’en fous. Peut-être que ce ne sera plus le cas de main. Mais là, c’est moi qui décide.

Et la consigne était : c’est la fin de la matinée du 8 décembre 2018, des manifestations dont on ignore la tournure qu’elles prendront ont démarré dans tout le pays… donnez un titre à cette photo et faites parler le personnage

Atelier d’écriture du samedi matin : Au fil des mots et des couleurs